Véranda (Corcelles-le-Jorat)

Capture d’écran 2016-02-12 à 11.36.20

La vie-propre est un livre que chacun respectivement lit toujours pour la première fois  ! Vécu sur le moment et au fur et à mesure, le devenir en train de devenir garde cet aspect impair et aventureux, qui tient à l’heure incertaine. Avec sa mortalité inéluctable et sa mort indéfiniment ajournable, compris entre sa frontière natale, qui est définitive, et sa frontière létale, qui est élastique et flottante, le temps entr’ouvert de notre vie n’est-il pas une aventure  ?

Vladimir Jankélévitch

IMG_6693

Ecrire en-deçà des sous-entendus, tenir en laisse l’implicite, se dégager de la polémique, en sachant que la poésie ne ressemble que très rarement à la poésie et que le rassemblement ou l’éclatement de ce qui se joue dans le temps sur la page congédie tout espoir : le futur se fait et se défait à chaque instant.

Jean Prod’hom