Arrêt de bus du Riau (Corcelles-le-Jorat)

Capture d’écran 2016-02-26 à 17.12.28

Ils sont plusieurs à penser que le ciel ne tient plus ses engagements et que les saisons trahissent leurs attentes. Les modèles sont devenus des caricatures. Beaucoup exigent même un caporal pour surveiller leur succession. Je crois, à la réflexion, qu’elles nous rappellent qu’elles ne renonceront pour rien au monde à la part de liberté qui leur a été octroyée et à laquelle nous pourrions être tentés de renoncer.

img_7035

Il a quinze ans, pas de place pour lui ici. Il songe à sa tante d’Alcochete et à ses copains de quartier. Il s’appelle, je crois, João Fernando Pinto Ferreira ; il rêve du soleil, de Porto et de Braga, d’une virée à mobylette entre Sombrado et Cabanelas.

Le collège est fermé, la nuit s’installe. Un merle chante à l’extrémité de la branche d’un érable. A côté d’un lampion qu’on n’allumera pas.

Jean Prod’hom