CXLI

Capture d’écran 2016-06-26 à 10.49.51

Comme chaque dimanche matin, Jean-Rémy sort de son réduit, botté, ganté, masqué  ; avec un bel arrosoir d’étain qu’il manipule avec précaution, c’est qu’il est plein de poison. Du poison qu’il verse centimètre par centimètre sur le damier de sa cour pavée. Pensées, liserons, camomilles et pâquerettes, tout doit disparaître.
Une seule mauvaise herbe résiste, sans visage  ; c’est sûr, Jean-Rémy reviendra.

DSC02618

Jean Prod’hom