Rustériaz

rusteriaz

Bottens / 17 heures

Des arts, il en est un dont chacun de nous se voudrait et se dit exempt, celui de fermer les yeux sur les obscurités qui habitent nos dires et nos actions : arriérés, raccourcis, présupposés, tout ce qui finit par faire bouchon et peser jusqu’à verrouiller l’accès à nos ignorances, art de tourner le dos à ce qui pourrait déranger, à ce qui obligerait à nous retourner du côté des commencements, en invoquant précisément les traditions, les habitudes ou le bon sens, et si cela ne suffisait pas, en élevant la voix, donnant l’occasion à celui qui en userait de rappeler qui est le maître et de faire un pas de plus en direction d’une surdité plus profonde.