Bois Vuacoz

Corcelles-le-Jorat / 12 heures

Si je fais ce film, je montrerai Lausanne, vu peut-être par une dame, qui serait peut-être une petite fille au Chalet-à-Gobet. Elle descendra. Quand elle sera à la place de l’Ours ce sera un jeune fille. Elle descendra à la rue de Bourg comme une fille formidable et puis après, à la gare, elle commencera à prendre de l’âge et ce sera une vieille dame qui arrivera à Ouchy. 
Freddy Buache, qui rapporte en 1998 ces mots que lui a adressés Jean-Luc Godard en 1981, à propos d’un film qu’il ne fera pas, ajoute :
Je dis ça aujourd’hui publiquement parce que ça peut être un sujet que peut prendre quelqu’un d’autre aujourd’hui.
Si donc je fais ce film, je montrerai Lausanne vu par une dame qui serait une petite fille à Ouchy. Elle montera. Quand elle sera à la gare, ce sera une jeune fille. Elle montera la rue de Bourg comme une fille formidable et puis après, à la place de l’Ours, elle, commencera à prendre de l’âge et ce sera une vieille dame qui arriverait à Ouchy. Ça peut être un sujet que peut prendre quelqu’un d’autre aujourd’hui.

Leave a Comment