Crêt de l’église

Pampigny / 17 heures

[…] les révolutions, non plus, n’allant pas très loin tant que les mères ne s’en mêlent pas, mais alors surviennent des instants où les meilleures troupes tout simplement oublient de tirer. Quand les femmes n’ont plus peur de la mort, les choses ont, pour s’accomplir, la force du torrent originel.

Ernest Jünger, Le Cœur aventureux (traduction Henri Thomas)

Leave a Comment