Cabanne de Bounavau

Grandvillard / 18 heures

Le peintre Louis Soutter, né à Morges en 1871 et mort à Ballaigues en 1942, a vraisemblablement rencontré Jean-Paul Zimmermann, l’admirable traducteur du Henri le Vert de Gottfried Keller, né en 1889 à Cernier et mort à La Chaux-de-Fonds  en 1952. Celui-ci a en effet des liens de parenté avec les deux cousins Zimmermann que Louis Soutter a voulu rejoindre au Val-de-Travers en juin 1926.
Mais le peintre de Ballaigues – je tiens cette information de Michel Layaz –, fera halte à Môtiers, n’ira pas plus loin, dormira sous un appentis avant de rejoindre l’Asile du Jura par Fleurier et le Suchet.

Leave a Comment