Davignac | le mercredi 17 juillet 2019

Cher Jean,

C’est un étrange périple que tu as accompli à travers les âges, avec Muh, Gaur, Tobie de Castella, d’autres encore.
Ce mot des paysans du Gers, aux enterrements : « Nous ne sommes pas d’ici. » Sans doute. Mais d’autres ont eu, avant nous, comme nous, leur petit moment dans la lumière tiède et le nôtre, si y nous songeons – ce que tu as fait – s’en trouve accru, élargi, approfondi. Merci de ton envoi.

Amitié.
Pierre

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.