Paroles de meunier

Oh ! du monde on en a vu. Au moulin toute la journée, aux fourneaux du café le soir. Comprenez, c’était pas assez pour un et trop pour deux. Alors on est allés ainsi de fil en aiguille. Depuis plus de trente ans. C’est allé vite et fort, vous verrez. Aujourd’hui on est moulus, on remonte à Villarzel.

Jean Prod’hom