Aproz : la qualité d'une reine c'est sa faculté d'oubli

Capture d’écran 2013-05-04 à 18.52.10

C’était dimanche en Valais à l’occasion de la Finale nationale des combats de reines d’Aproz. Demi-finales, Bombe H ne fait pas le poids face à Pandore, ni Papillon face à Cobra – mais ça c’était plus attendu. En finale Cobra culbute Pandore.

Capture d’écran 2013-05-06 à 17.54.09
La reine 2013 de la race d’Hérens, Cobra avec son roi, Viktor Gsponer de Niedergampel

Pasted Graphic
Si on n’est pas là, à la seconde qui suit elle plante dans le cul, pis c’est dommage pour l’autre propriétaire (Jean-Pierre Formaz, chef rabatteur de reines à Aproz)

Deux mots encore sur Cobra la reine des reines. Elle s’était très mal classée en début d’année lors du concours du Haut-Valais. C’est dire qu’elle ne figurait pas parmi les favorites, d’autant plus que plusieurs bêtes qui l’avaient battues lors des qualifications étaient en finale.
Mais Cobra est dotée d’une des plus hautes qualités que puisse posséder une reine, explique un de ces propriétaires de nouvelle génération, Cobra a la faculté d’oubli, elle ne se souvient pas d’avoir été renversée. Et il cite Nietzsche  : « Nul bonheur, nulle sérénité, nulle espérance, nulle fierté, nulle jouissance de l’instant présent ne pourraient exister sans faculté d’oubli. »

Jean Prod’hom