Combles


Photo | Arthur Prod’hom

Riau Graubon / 18 heures

(Devant de telles pages, on en vient à déplorer, plus que jamais, que la critique littéraire ne dispose pas d’une pierre de touche qui permettrait de condamner  sans appel tous les livres de mauvais aloi. Quel salutaire nettoyage cela ferait dans les librairies, les journaux qui parlent encore de livres, les émissions télévisées plus encore ! Mais non : jusqu’à la fin des temps, les mots étant bien commun, les livres les plus nuls continueront d’avoir pour un regard myope ou louche exactement la même apparence de livre et la même légitimité – usurpée – que ceux-là seuls, nécessairement rares, qui en méritent le nom.)

Philippe Jaccottet, « Éclairé par l’écume » in Louis-René  des Forêts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.