A bord du Louisiane

Genève / 17 heures

Conseiller de M. Trump pour la sécurité nationale, le général McMaster a prêté sa plume à une explication de texte dans le Wall Street Journal, prévenant que le président qu’il servait avait « la vision clairvoyante que le monde n’est pas une communauté globale, mais une arène où les nations, les acteurs non gouvernementaux et les acteurs économiques  s’engagent et combattent pour des avantages. Nous apportons dans cette arène une force militaire, politique, économique, culturelle et morale sans rivale. Plutôt que de nier cette nature élémentaire des relations internationales, nous l’assumons.

Le Monde diplomatique, janvier 2018.

J’apprends dans ce même journal que le Centre industriel de stockage des déchets radioactifs de Bure se composerait de 300 kilomètres de galeries enfouies à 500 mètres de profondeur, qui concentrerait au même endroit 99,9 % des restes de l’industrie nucléaire française. Une bouffée d’oxygène dans cette modeste région de la Meuse, dont les Groupements d’intérêt public représentant l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs arrosent les habitants et les communes de cadeaux financiers. Un modèle de développement durable également lorsqu’on sait que les isotopes radiotoxiques resteront actifs pendant des centaines de milliers d’années encore.

C’est ce que le bonhomme encore jeune et un peu ivre m’a dit ce matin sur la place du marché :
Mon gars c’est le début de l’an et je vous emmerde, j’emmerde les donneurs de leçons, les faiseurs d’exercices, les moralistes, les professionnels, je vous emmerde. On a condamné les lanceurs de messages subliminaux, les vendeurs de tabac, les publicitaire. Intacts les poètes-philosophes qui affament nos gamins avant de les nourrir comme des oies. Je vous emmerde porteurs de doctrines, redresseurs de torts, avaleurs de couleuvres, coupeurs d’arômes. Je lance l’alerte, vous allez un jour devoir répondre de vos méthodes et de vos mots d’ordre.
C’est ce qu’il m’a dit et je fais passer.
Lancez la BBC sur le coup, les chaînes à Berlusconi, et TNT Berlin, tout est possible, ici  on aime la double crème et les bivouacs. C’est noël, c’est la pentecôte, chantez ou taisez-vous du bout des lèvres mais surtout chantez.
Le gars a du coffre, je fais suivre.

Leave a Comment