Moille du Perey

Ropraz /17 heures

Termine la lecture de L’Homme sans postérité et reprends un instant les Récits de la Kolyma ; conduis ensuite Arthur à l’arrêt de bus, jour blanc, il neigeote et il fait froid.  Je travaille à la bibliothèque autour d’une visite au NMB qui m’a fait passer de l’exposition temporaire présentant les cueillettes du XIXe siècle, à l’époque de Schwab et lors des travaux récents de réaménagement de l’agglomération de Studen, à Robert Walser et son frère en passant par les indiennes de la famille Verdan-Neuhaus, ses appartements, la chambre dans les combles. Je pèle quelques carottes et coupe une pomme en quartiers, préchauffe le four pour Louise qui rentre à midi.

Grand tour avec Oscar qui prend les devants, avec une idée fixe, celle de ne pas passer à côté des restes de pique-nique derrière la Moille Baudin, au refuge de la Moille aux Frênes et au belvédère de la Moille aux Blanc où je le reprends en laisse. C’est dire qu’il me laisse aller tête baissée sans que j’aie besoin de m’occuper trop de lui, il semble savoir que je sais où le retrouver si je le perds de vue. Seule obligation, ne pas modifier l’itinéraire. De mon côté je fais un peu la même chose, mais dans la tête et à avec des allers, des retours et un IPhone dans la mémoire duquel je note une ou deux choses.

Courses à la COOP d’Oron. Je traverse les rayons sans précipitation, avec une équanimité qui me surprend ; passage à la boucherie et verveine au café de l’Union où je lis les nouvelles du jour : les budgets plombés par les frais de dentistes ; la suppression de la purée de pommes de terre au réfectoire d’une garderie d’Yverdon ; la réduction annoncée par Nestlé de son aide à la culture veveysanne en réaction, avancent certains, au refus de son projet immobilier par la ville ; les chiffres de la bonne récolte de betteraves dans la Broye vaudoise ; les mauvais résultats des équipes de hockey et de foot de Lausanne ; les propos de Marc Bonnant sur l’affaire Tarik Ramadan ; l’accueil temporaire de 200´000 Salvadoriens risquant l’expulsion des Etats-Unis au Qatar qui recherche une main d’œuvre pour préparer la Coupe du monde de football en 2022, la retraite enfin de Michel Zendali.

Leave a Comment