S'exproprier du cercle des heures

Image 9

Se maintenir dans le grand cercle du jour sans que pèsent trop les fines chaînes qui nous y attachent, ni nous en plaindre. S’affairer comme il se doit, au risque de tout oublier, en gardant un oeil sur quelques-unes des faiblesses du grand théâtre dont nous sommes les figurants, en aucun cas se faire les alliés des alliances mesquines, des connivences défensives, des engagements de circonstance, des arrière-boutiques, du compte des actifs et des passifs. Et s’il se peut, sortir chaque jour avant que la nuit n’emporte tout, s’exproprier du cercle des heures qui se ressemblent et réunir dans un creuset pour les faire fondre la succession des représentations auxquelles on croit dur comme fer lorsqu’on est dedans, tirer les rideaux et ouvrir la porte sur l’étendue qui suppose tout le reste, ramasser comme autrefois des morceaux de terre cuite en rêvant de pouvoir reconstituer le service du Jeudi saint ou noyer ses songeries dans le filet d’eau d’une fontaine. Non, plus large, le pourpre et l’échappée belle, dérouler son pas en sortant la tête. Mais où  ?

P1120694

Il pleut la majeure partie de la journée. Fais le grand tour avec Oscar après avoir travaillé une bonne heure avec Arthur sur des exercices de français. Deux heures seront nécessaires encore après le repas. On l’encourage à changer ses méthodes et à anticiper un peu plus. Il n’est à l’évidence pas le seul responsable, mais celui-ci, on renonce à le chasser. Tant qu’à faire et s’il se peut, tirons bénéfice des mauvaises comme des bonnes situations.

Jean Prod’hom

P1120683 P1120693
P1120690 P1120680