Poulailler (Célestin Freinet LIII)

Riau Graubon / 12 heures

Vous prétendez qu’avant de se livrer à de telles besognes, l’enfant doit « apprendre ». Apprendre quoi ? Apprendre à travailler ? Que non pas !… Apprendre pour pouvoir travailler ? Que non pas !… Apprendre pour pouvoir travailler plus tard avec une plus complète efficacité, ce qui ne serait pas une formule si foncièrement mauvaise si vous ne couriez le risque, selon votre processus éducatif anormal, de lui apprendre tant de choses que, lorsqu’il devrait être enfin à pied d’oeuvre, il ait tout simplement désappris le travail, oublié jusqu’au sens intime de sa vraie signification sociale.

Célestin Freinet, Oeuvres pédagogiques I,
L’Education du travail, 1949
Conséquences pédagogiques

Leave a Comment