Rue du Levant (Célestin Freinet LX)

Martigny / 10 heures
Je n’insiste d’ailleurs pas davantage, ceci dit seulement pour préciser encore la nécessité d’un ordre intérieur, pour ainsi dire catégorique, impératif, dans les travaux-jeux et les jeux-travaux auxquels nous allons nous livrer. C’est peu, mais c’est beaucoup. Que dis-je ? C’est tout. Sans cet ordre, sans cette motivation essentielle incluse dans le devenir individuel et social, nous n’aurons fait qu’offrir à nos élèves des occupations que nous devrons peut-être leur imposer par la suite et qui, manquant leur but, exigeront des jeux de détente compensatrice et d’évasion. Encore une fois, nous aurons défloré la magnifique construction.
Célestin Freinet, Oeuvres pédagogiques I,
L’Education du travail, 1949
L’éducation du travail

Leave a Comment