Mercredi après-midi

Capture d’écran 2014-09-29 à 01.31.59

Une douzaine de gamins attendent
assis sur le muret bordant le terrain de foot de la Colline
j’attends toujours

Jean Prod’hom

Tessons à paraître

invitation-jean

On ne sait pas trop quoi dire
par où commencer
alors on se tait à deux pas de ceux qui n’en savent rien

Jean Prod’hom

Hesselbarth au Vieil Arsenal

hesselbarth grignan gianadda

Un caillebotis en guise d’embarcation
un bec verseur d’acier et un bambou d’avant le goupillon
qui tombe d’en-haut comme un trait de lumière

Capture d’écran 2014-09-29 à 06.25.55
hesselbarth.gianadda hesselbarth.gianadda
hesselbarth.gianadda hesselbarth.gianadda
Jean-Claude Hesselbarth au Vieil Arsenal (26 septembre 2014)

Jean Prod’hom


Hesselbarth Rivière
La Rivière

Jean-Claude Hesselbarth
Vieil Arsenal
Du 26 septembre au 2 novembre 2014

J’aurais voulu encore

jaccottet-hesselbarth-gianadda

J’aurais voulu encore que le poète eût assez de forces
pour écrire l’instant où celles-ci lui ont manqué
l’ont laissé sans le poème mais peut-être au plus près de son évidence

Jean Prod’hom

Cery

cery

Passe l’ombre d’un poète
les pierres qu'il a déposées dans l’allée
m’aident à ouvrir le portail

Jean Prod’hom

Allégeance

Riau Graubon

Allégeance
joli mot
chargé de plomb

Jean Prod’hom

Quelque chose

pommier-moille-cucuz

Quelque chose qui ne restera pas
un char de foin
pour voir venir

Jean Prod’hom

L'aventure ne figure dans aucun bilan

IMG_2359

L’oiseau se posa sur le toit
on entendit alors s’élever dans le ciel un chant simple
que l’oiseau s’empressa de suivre

Jean Prod’hom

Si on le peut

IMG_2696

Un peu en-deçà
dans l’anonymat
c’est ce qu’on fait de mieux

Jean Prod’hom

Critique

IMG_1475

Che bello film
carissimo bacci
sulla bella red carpet

Jean Prod’hom

Villages

DSCN0309

Ils se sont regardés tout l’été de travers
aujourd’hui plongés dans la brouille
villages bientôt sous la neige

Jean Prod’hom

Tout le monde se tut

IMG_1143

La voix de la vieille sortait d’un de ces fonds de tiroir branlant
qu’on ne réparera pas où s’empilent des napperons
des boîtes de fer blanc remplies de boutons et de fermetures éclair d’argent

Jean Prod’hom

Au milieu des années 30 du siècle passé

20140827124804_00001 - Version 2

Au milieu des années 30 du siècle passé, Louis Rossier démissionna de l’Ecole d’agriculture de Marcelin qui l’obligeait, en fin d'année, à dépenser sournoisement l'argent qui demeurait dans les tiroirs de ses services, afin d'en obtenir autant l’année suivante, lorsque la nécessité s’en ferait peut-être sentir.
Je n’ai pas mis la main sur le papier qui atteste de cette démission; et si l’espoir de sa validation s'éloigne chaque jour davantage, ce qui s’avèrerait alors n’être qu’une légende aura fait naître en moi, d’un modeste chef de culture, un héros.

Jean Prod’hom

Ils s’en prennent


IMG_2681

Ils s’en prennent comme d’hab à ceux qui ont pris acte de la nouvelle donne
au prétexte d’assurer la sécurité de ceux qui viendront après eux
leur refilant en sous-main les représentations antiques qui les paralysent

Jean Prod’hom

Silence et déni

IMG_2635

Silence et déni
pour conjurer l’échec
dont se réjouit celui qui a gardé confiance

Jean Prod’hom

De l’autre côté du décor

IMG_0032
Arthur Prod’hom

De l’autre côté du décor
l’inachevé passe et dure et brille
avec dessus la nuit qui respire et le ciel qui prend le large

Jean Prod’hom

Il y a des fatigues

IMG_2624

Il y a des fatigues et des regrets
il y a des faiblesses et des hésitations
il y a des attentes qui ne reviendront pas

Jean Prod’hom

Sculpture sans sacre

IMG_2444

Sculptures sans vernis ni sacre
visite libre à l’arrière des maisons
la nuit personne ne surveille le site

Jean Prod’hom

La relève du club de Moudon montre son nez à Bex

jeunets.IMG_2566
IMG_2595 IMG_2608
De gauche à droite :
Michaël Repond, Killian Steiner, Kouzma Rehacek, Matthieu Habegger, Jules Morard, Théo Benosmane et Jeremy Bolomey.
Colin Novello et Justin Desimone

Dans son traditionnel petit bois de sapins et de hêtres, cerné de vignes, le trial club de Bex a organisé, ce dimanche 14 septembre, la sixième des sept manches de la Swiss-Cup 2014. Tout au long de la journée, les trialistes à l’ouïe fine ont pu entendre des airs de jazz et les sons profonds des cors des Alpes Riviera-Chablais, qui accompagnaient les participants à la « Balade dans le vignoble » que la commune d’Ollon organise chaque année pour mettre en avant les vins de ses viticulteurs, du domaine de Trécord à l’abbaye de Salaz.
Disons que les coureurs n’ont pas eu le temps de goûter, sous Antagnes, aux chasselas et aux pinots noirs de la région;  ils se sont abreuvés d’eau, sans compter, pour maintenir au frais des organismes mis à forte contribution. Les tracés dans les bois, racines piégeuses et terre lâche, les ont éprouvés, pente qui n’en finit pas lorsqu'il faut tirer son vélo sans mettre le pied par terre, dérupe vertigineuse quand on sait qu'il ne sera pas simple de s'arrêter avant le toboggan creusé par les coureurs malheureux.
On aurait pu faire grise mine et affirmer que les week-ends ne sont pas toujours roses pour les coureurs du trial club de Moudon : Tom Blaser a semblé fatigué et n’a terminé qu’au au 6ème rang chez les Elites, Brian Allaman à Andorre pour le Trial-moto des Nations n’était pas là pour l’épauler. On aurait certes pu invoquer la fatigue de fin de saison, mais le rétrécissement des jours que la nuit grignote par les deux bouts affecte tous les pilotes et n'explique pas complètement la relative discrétion des pilotes du club broyard. 
On préférera mentionner les bonnes choses : le TCPM a fêté deux beaux podiums, Romain Bellanger et Arthur Prod'hom, troisièmes chez les Juniors et les Cadets. On se réjouira des progrès de Steve Jordan (8ème) chez les Elites et de Loïc Rogivue (5ème) chez les Juniors. Et on le répète, il ne manque à Théo Grin (6ème) qu’un peu de confiance pour se retrouver avec les tout premiers chez les Minimes. 
Mais il faut surtout mettre en avant l’arrivée en force des jeunes que René Meyer a formés, des tout jeunes encadrés avec sollicitude par leurs parents, des petits gaillards qui se serrent les coudes et se retrouvent parmi les meilleurs. Chez les Poussins, Théo Benosmane (4ème), Jules Morard (6ème), Kouzma Rehacek (7ème) et Justin Desimone (11ème) sont l’avenir du club. Mêmes promesses chez les Benjamins avec Michaël Repond (5ème), Killian Steiner (6ème), Matthieu Habegger (11ème), Colin Novello (12ème) et Jeremy Bolomey (15ème). Bravo !
Il reste une manche avant de clore cette saison de trial, elle se déroulera le 19 octobre sur la rive droite du lac de Zurich, elle désignera les vainqueurs dans chacune des catégories. Plusieurs pilotes du TCPM peuvent monter sur le podium et même viser la victoire finale. On ne voit pas cependant qui pourrait rejoindre le Jurassien Lucien Leiser qui survole les obstacles et déclasse aujourd’hui ses adversaires en catégorie Elites; après sa 5ème brillante place aux Championnats du monde de Lillehammer, il termine une fois encore premier dans le Chablais.
Si la fête a été belle dans le petit bois sous Antagnes, il n’en a pas été de même sur les routes bondées du retour, le Jura, Zurich et le Tessin sont soudain bien loin. Des pilotes et leur famille ont préféré différer leur départ de deux ou trois heures ; certains se sont attardés dans les vignes; on en a même vu se promener dans le vieux bourg d'Aigle, prolongeant cette belle journée de fin d'été, les dents dans un kebab, avec le murmure de l'Eau Froide qui les inclinait à penser que l'été ne finirait pas.

Jean Prod’hom

L'or fin

IMG_2468

L’or fin confond au matin les êtres qui plastronnent
les plonge dans la glaise
seconde nuit dont ils ne s’émanciperont pas

Jean Prod’hom